Blogue

Est-il possible d'avoir un prêt de 5000$ sans enquête de crédit ?
Mardi 24 Octobre 2017 10:29     A+ | a-

Il existe des situations d'urgence qui nécessitent de pouvoir emprunter de l'argent rapidement. Mais que se passe-t-il lorsque l'on a besoin de plus de 500 $ ou 1 000 $ et que l'on a une mauvaise cote de crédit ? Est-il possible d'obtenir un prêt de 5 000 $ sans enquête de crédit ?

Pourquoi demander un prêt sans enquête de 5 000 $ ?

Les banques et des Caisses refusent systématiquement les clients qui ont une mauvaise cote de crédit. Or, ces derniers ont de bonnes raisons et de réels besoins qui les poussent à demander un prêt important sans enquête de crédit. Sans oublier que nombre d’entre eux sont capables de rembourser le prêt demandé. L'argent emprunté peut servir :

  • à rembourser des dettes

  • à payer des frais médicaux non pris en charge par l'assurance

  • à faire un achat urgent, comme une voiture en remplacement d’un véhicule hors d'usage, ou un système de chauffage lorsque l'ancien ne fonctionne plus

  • à aider ses proches dans une situation difficile

  • à rembourser des cartes de crédit dont les frais d’intérêt sont exorbitants

Que demandent les prêteurs ?

Les prêteurs privés du Québec savent bien que les clients qui demandent un prêt sans enquête n'ont pas une bonne cote de crédit. Les accidents de la vie comme une séparation, une perte d'emploi ou encore un souci de santé important peuvent facilement conduire à des situations difficiles, entraînant des utilisations exagérées des cartes de crédit, des retards dans le paiement des mensualités, voire même des nouvelles demandes de prêts ou de cartes.

Les prêteurs privés ont également conscience qu'une mauvaise cote de crédit ne signifie pas que le client n'est pas capable de rembourser un prêt. C'est pourquoi ils vont au-delà de cette notation et demandent en plus des formulaires de demande de prêt et des papiers d'identité, des justificatifs de revenus et une preuve de résidence. C'est tout ce dont ils ont besoin pour statuer sur la demande de prêt. S'ils estiment que le client est en mesure de rembourser le prêt de 5 000 $ au vu de sa situation et des autres engagements qu'il doit honorer, ils l'accordent, tout simplement.

Le fait d'être travailleur autonome, de bénéficier d'un programme de CST, d'assurance invalidité ou du régime des rentes, ou encore de ne pas avoir sa paye déposée par dépôt direct ne conduit pas à un refus automatique du prêt. Ces dossiers nécessitent juste d'être étudiés de plus près par les organismes prêteurs.

Quelles peuvent être les raisons d'un refus ?

S'agissant d'un prêt sans enquête, ce n'est pas une mauvaise cote de crédit qui conduit à un refus du prêt mais une ou plusieurs des raisons suivantes :

  • Un revenu insuffisant (inférieur à 1 200 $ mensuels)

  • Un endettement à court terme trop important

  • Des paiements sans provisions répétitifs

  • Des prêts sans enquête non encore soldés

Dans certains cas, si tous les critères d'acceptation ne sont pas remplis mais que le client a un endosseur, il peut être possible d'obtenir tout de même le prêt .

 

Il est tout à fait possible d'obtenir un prêt sans enquête de crédit de 5 000 $. À partir du moment où le revenu et les autres engagements du client permettent de rembourser les prêts, que les relevés de banque ne montrent ni un excès de paiement sans provision, ni la présence d'autres prêts similaires, les clients ont une réponse positive et leurs fonds très rapidement

 
Article précédent Accueil Article suivant